Info service: 01 45 13 28 60 Du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 18h
Connexion La société Contact Comparer
  • Mon panier

    Votre panier est vide.

    Votre panier est vide.

 

Espace Investisseurs

Pas de doute l'Audiovisuel est partout ! Fort de son expérience, EAVS propose une solution audiovisuelle globale et met à disposition plus de 5500 références ainsi qu'une organisation logistique, commerciale et marketing reconnue pour mieux aborder un marché en pleine   mutation. La révolution Audiovisuelle est née. 

Entretien avec Christophe BOTTERI (Président du Conseil d’Administration)


Qu'est-ce qui caractérise le métier de EAVS ?

L'Audiovisuel connaît différents bouleversements liés de manière concomitante à une demande croissante dans chacun des métiers que nous abordons, ainsi qu'une secousse technique forte en pleine évolution.

EAVS s'est toujours engagée de manière active à la compréhension globale des métiers que nous défendons ; ceci nous permet aujourd'hui d'analyser et de comprendre les besoins généraux de nos clients et de leur offrir une solution globale.

La demande, chaque jour, plus forte en besoin de communication active, de sécurité, d'image et de son, permet d'aborder l'avenir avec beaucoup de sérénité.

Comment caractérisez-vous l'année écoulée ?

2010 aura sans nul doute été une année de transition, de digestion et de préparation à un avenir toujours plus constructif.

Il a fallu digérer nos opérations de croissance externe, mettre en synergie l'ensemble du Groupe, rééquilibrer nos charges.

Dans un contexte défavorable, le Groupe a réussi en 2010 un résultat très encourageant.

Le groupe EAVS continue ainsi sa logique de développement et doit pouvoir afficher un Chiffre d'affaire consolidé de 4 millions d'euros pour 2010, étale à celui de 2009. En revanche le résultat net a été considérablement amélioré puisqu'il devrait être à l'équilibre en 2010 alors qu'il était négatif de 150 000 euros en 2009 (soit une économie de charges de 17%)

Quelles sont les perspectives du Groupe ?

Certaines prévisions boursières ou commerciales sont effrayantes.

Nous y sommes attentifs mais ne sommes pas inquiets. D'abord, notre position est encore celle d'un outsider qui doit encore beaucoup travailler pour devenir le leader du marché de la distribution. Ensuite, parce que 2010 a été la base de l'organisation commerciale, de la consolidation de l'ensemble des forces du Groupe et de la synergie de nos structures.

Nous pensons être matures aujourd'hui. 2011 sera donc l'année de prise de positions plus fermes sur le marché français.

Notre organisation, tant commerciale, financière, marketing ou logistique doit nous amener à cette position de leader du marché de la distribution.

Toutes ces perspectives sont très excitantes et très motivantes.

Vous semblez vous être spécialisé dans les opérations de croissance externe, est-ce une stratégie. Doit-on s'attendre à de nouvelles opérations ?

Nous avons depuis le début de EAVS (juin 2003) monté trois opérations.

Chacune avait sa logique propre. Certaines étaient stratégiques sur un plan géographique, d'autres sur un plan de synergie produit.

Quoi qu'il en soit, chacune était utile au développement du Groupe.

Si d'autres opérations devaient se situer dans ces perspectives, alors pourquoi ne pas les étudier.

Nous pensons en revanche fermement que des positions stratégiques à l'étranger sont indispensables pour survivre demain dans un marché qui s'industrialise irrémédiablement.

Deux filiales à l'étranger devraient d'ailleurs voir le jour avant la fin de l'année !